Valeurs / Philosophie

Notre association a pour but de :

• Favoriser l’harmonie dans les rapports humains, concilier la rigueur économique et le bien-être de l’homme en s’appuyant sur les notions de dignité, de liberté et de responsabilité.
• Encourager le partage et les échanges, décloisonner les mentalités, expérimenter afin de faire émerger des concepts et des actions résolument novateurs en respectant notre planète.
Le respect de la charte garantit la cohérence et la pérennité du projet.

A la base de l’association, il y a :
1. des valeurs universelles partagées,
2. une vision des changements nécessaires pour incarner ces valeurs,
3. et des actes avec un grand projet pour marier théorie et pratique.

1. Valeurs

Elles se réalisent dans la liberté et dans la dignité humaine, dans la confiance en l’être humain et à sa capacité à évoluer et à prendre conscience de la nécessité à partager et à coopérer, s’il veut la paix dans le monde et la préservation de sa planète.

2. Vision

Pour s’atteler à un développement durable et solidaire de l’Homme, de la société, de l’économie et de la planète, il y a urgence à inventer les bonnes réponses aux crises mondiales économique, alimentaire et écologique de ce début de 21ème siècle.

Cela commence par deux constats :
  • Des siècles d’histoire ont contribué à cloisonner les différentes dimensions de la vie (publique, privée, professionnelle, scientifique, économique, culturelle, santé, etc). Ce cloisonnement s’opère également entre groupes humains (enfants, adolescents, personnes âgées, étrangers, banlieusards, etc) et dans la formation : la séparation dommageable entre théorie et pratique depuis l’école primaire à l’université.
    Ce cloisonnement, l’étiquetage et le rangement en domaines distincts est le produit de l’organisation accrue aussi bien administratif qu’économique. C’est une tentative de réponse que donne l’homme à la complexité de la vie. Ses deux effets directs sont, d’une part, qu’il réduit l’angle de vue que nous avons de la réalité et, d’autre part, que l’éducation et la formation vont promouvoir des spécialistes de domaines restreints à qui ils manquent une vision et une approche globale.
    Cela a freiné la réflexion et la prise de conscience sur le sens, la responsabilité et les conséquences de nos actes, de notre développement sur le plan local et global. La vie et la réalité sont par nature complexes et leur compréhension exige des approches ouvertes, interdisciplinaires et expérimentales. Ce sont les mêmes qui sont nécessaires à l’innovation.

  • Ce cloisonnement et des intérêts particuliers ont favorisé les valeurs non dites qui ont orientées des comportements et des actes aboutissant aux crises actuelles :
  • - La peur (peur des autres, peur de manquer... donc il faut se défendre, investir dans la défense),
    - La cupidité et l’égoïsme (on en veut toujours plus, une avidité et une boulimie de biens et d’argent, vecteur de puissance et de considération),
    - Un aveuglement et une suffisance (qui refuse de voir la situation et le monde tels qu’ils sont : la surabondance qui rend malade et la pénurie extrême qui tue, les connaissances et l’argent disponible face à l’incapacité à assurer la nourriture, l’eau potable et la dignité à une grande partie de l’humanité, l’environnement, la terre, l’eau, l’air que nous polluons et la planète qui souffre et qui commence à nous le rendre).

Ce renouvellement d’une vision universaliste, où nous sortons de la conformité et du prêt à penser, en favorisant l’expérimentation et l’innovation, l’être sur l’avoir et le bien-être sur le paraître n’est plus contournable et nous semble essentiel. Cela nécessite un nouveau modèle économique local et global plaçant résolument l’Homme, les valeurs humanistes et la planète au centre du développement. Il faut aussi reconsidérer la notion de richesse dans un contexte plus large que financier et économique, en termes d’épanouissement personnel et collectif, de solidarité locale et mondiale et d’une écologie scientifique planétaire. 

3. Un projet audacieux

Nous nous sommes engagés à mettre ces valeurs et cette vision à l’épreuve de l’action et d’un projet audacieux et exigeant, bâtis autour des grands domaines de la vie.

Pour marier théorie et pratique, nous appliquerons dans tous les domaines d’activités les étapes de l’innovation : recherches - expérimentations - formations - productions.
Pour coopérer, s’enrichir de toutes les complémentarités, devenir créatif et efficace, nous favoriserons un travail décloisonné (interdisciplinaire et intergénérationnel), un travail en réseau local et international.

Notre attention restera éveillée pour que les valeurs ne restent pas des vœux pieux, que tout le monde peut théoriquement partager, mais que peu mettent en application. Aussi importe-il de préciser leurs modes opératoires, leurs implications, car l’essentiel réside dans la réalisation vivante de ces valeurs humanistes.

Exemplarité : une exigence de résultat sous-tend tout le projet qui doit être durable écologiquement et dans le temps, économiquement rentable afin de préserver son indispensable autonomie. L’Association Université de l’AVENIR se veut ouverte, prête au dialogue et engagée dans l’action. Les collaborations multiples et à tous niveaux se feront sur la base d’un réel partage de ces valeurs et de cette démarche.